Instrument à découvrir

De la pointe au talon, découverte de l’archet

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - Modifié le 14/01/2020 par Juliette A

L’archet peut sembler n’être qu’un accessoire de l’instrumentiste à cordes, alors qu’il a une importance bien plus grande qu’on ne l’imagine et que sa valeur peut être équivalente à celle d’un instrument ! Expressivité, nuances et vélocité doivent beaucoup à ces quelques grammes de bois et de crins.

Brève histoire

Depuis son apparition, l’archet a connu de nombreuses évolutions techniques permettant aujourd’hui une très grande dextérité, mais il est avant tout une association d’une baguette en bois et d’une mèche. Sa forme a beaucoup évolué, passant d’un arc à une baguette beaucoup plus fuselée au cours du XVIIIe, avec notamment le travail de l’archetier François Xavier Tourte qui en fixe la forme actuelle.

 

Archets – CC – BY – Arent

Autopsie d’un archet

Les archets sont majoritairement fabriqués à partir du bois de Pernambouc, un bois du Brésil particulièrement recherché et rare, qui a la propriété d’être à la fois dense et flexible, qualités nécessaires au jeu du musicien.

Archet-CC – BY – Lemen

La mèche de l’archet est faite à partir de crins de chevaux mâles : elle est la plupart du temps blanche, mais des mèches noires sont sélectionnées pour les archets de contrebasse qui nécessitent une plus grande attaque. Pour pouvoir adhérer aux cordes et produire une vibration, la mèche est enduite régulièrement de colophane, faite à partir de résine de pin solide.

La hausse est faite la plupart du temps en ébène (sauf pour les archets baroques), et est ornementée de nacre, d’or ou d’argent. C’est ce qui est appelé le talon de l’archet lorsque l’instrumentiste commence sa note à cet endroit de l’archet.

Le bouton est un système à vis qui permet de régler la tension de l’archet, ou d’enlever complètement la mèche pour son entretien. Lui aussi peut être ornementé avec de l’or, de l’argent, de l’os, voire même de l’ivoire pour les archets anciens.

Les archets sont différents selon l’instrument joué : plus les cordes sont grosses, et plus l’archet sera petit et lourd pour pouvoir attaquer la corde et produire le son.

Jeux d’archets

Legato : les notes sont ici liées entre elles

Sautillé : L’archet rebondit ici sur les cordes, les notes sont jouées au milieu de l’archet.

Spiccato : Dérivé du sautillé, où l’archet rebondit plus légèrement sur les cordes en utilisant la souplesse du bois.

Ricochet : ici, l’archet rebondit plusieurs fois dans le même mouvement sur la corde, comme un ricochet.

Martelé : Dans ce mode de jeu, l’archet est bloqué brutalement, en maintenant la mèche contre la corde de l’instrument.

Staccato : Dérivé du martelé, dans lequel les notes sont jouées avec une suspension entre elles.

Col legno : dans ce mode de jeu, c’est le bois de l’archet qui est utilisé contre la corde, dans un mode de jeu percussif.

Pour aller plus loin

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *