Chasseurs d'images

La Mer de glace, le Montenvers, Chamonix-Mont-Blanc

Photographe : Margaron, Claire

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - Modifié le 09/01/2019 par B. Yon

Vous serez sans doute nombreux, durant cette saison hivernale qui débute, à passer à proximité de ce lieu emblématique qu'est la Mer de Glace, dans les Alpes. Ne manquez pas de vous y arrêter, car comme on le remarque nettement sur cette photographie prise le 26 mai 2018, le glacier recule, inéxorablement...

La Mer de glace, le Montenvers, Chamonix-Mont-Blanc
La Mer de glace, le Montenvers, Chamonix-Mont-Blanc

« La surface du glacier vue du Montenvers ressemble à celle d’une mer qui aurait subitement gelée, non pas dans le moment de la tempête, mais à l’instant où le vent s’est calmé, et où les vagues, quoique très hautes, sont émoussées et arrondies. Ces grandes ondes sont à peu près parallèles à la longueur du glacier, et elles sont coupées par des crevasses transversales, qui paraissent bleues dans leur intérieur, tandis que la glace paraît blanche à sa surface extérieure. »

C’est ainsi que Horace-Bénédict de Saussure, physicien, géologue et naturaliste, considéré comme l’un des fondateur de l’alpinisme, décrivait le célèbre glacier à la fin du 18e siècle.

Chamonix : Mont-Blanc ; La Mer de Glace ; Vue de Montenvers. Photographes en Rhône-Alpes

Le glacier de Montenvers, autrement appelé La Mer de Glace se situe sur le versant septentrional du massif du Mont-Blanc, en Haute-Savoie. Il est formé par la confluence du glacier du Tacul et du glacier de Leschaux et s’écoule dans la vallée de l’Arve, sur le territoire de la commune de Chamonix-Mont-Blanc, donnant naissance à l’Arveyron. Le glacier s’étend sur sept kilomètres de long, pour une superficie de 40 km2, et son épaisseur peut atteindre 300 mètres.

Au 17e siècle, de nombreuses peintures le représentent. La population locale le craint car il descend jusque dans la vallée et menace les habitations. A cette époque, les habitants le nomment le glacier des Bois.

En 1741, il est exploré par William Windham et Richard Pococke, qui lui donne son nom actuel de Mer de Glace. Vingt ans plus tard, Horace-Bénédict de Saussure, futur instigateur de la première ascension du Mont Blanc, réalise plusieurs observations du glacier et Marc-Théodore Bourrit se charge de sa promotion. C’est en quelque sorte le début du tourisme alpin. L’aristocratie et diverses personnalités célèbres vont se passionner pour cet impressionnant phénomène naturel. Des scientifiques du monde entier vont alors se succéder dés le 19e siècle pour venir l’étudier et y mener des expériences. Et pour loger convenablement tout ce petit monde, trois refuges seront successivement construits au Montenvers, leur taille et leur confort s’améliorant au fil du temps.

Au début du 20e siècle, le chemin de fer du Montenvers, au départ de Chamonix, voit le jour. Au milieu du siècle, une grotte de glace est percée pour la première fois dans la Mer de Glace. En raison du succès de l’attraction, un téléphérique est mis en service en 1961 pour y accéder, puis remplacé par une télécabine en 1988. Depuis 1973, une centrale hydroélectrique souterraine exploite les eaux de fonte du glacier. Chaque année, Le Montenvers voit défiler presque 1 million de visiteurs, venus contempler la Mer de Glace.

Toutefois, le recul du glacier, mesuré depuis 1860-1870, a provoqué une perte d’épaisseur de 120 mètres en un siècle dans sa partie terminale. Alors ne tardez pas si vous voulez vous aussi avoir la chance de l’admirer, avant sa possible disparition…

Pour aller plus loin :

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *