L’Info retrouvée

De Gaulle inaugure la 50ème Foire de Lyon

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 05/03/2019 par département Lyon et région

Cette rubrique propose de revenir sur des événements survenus à Lyon et dans la région au cours des deux derniers siècles, dans les domaines les plus divers, à travers un article de la presse locale de l’époque, une photographie, ou une illustration

Inauguration de la Foire de Lyon par De Gaulle. Auteur, Georges Vermard. © Bibliothèque municipale de Lyon
Inauguration de la Foire de Lyon par De Gaulle. Auteur, Georges Vermard. © Bibliothèque municipale de Lyon

Mars 1968, la Foire de Lyon fête ses 50 ans. Le Général de Gaulle lui-même vient inaugurer cette édition. Dans l’histoire de la Foire, c’est le cinquième chef d’Etat à présider l’ouverture de la grande manifestation commerciale et industrielle lyonnaise après Poincaré, Millerand, Doumergue et Lebrun.

Négligeant la voiture présidentielle à sa disposition, le Général fait à pied le trajet conduisant au Grand-Palais où l’attend Louis Pradel, le maire de Lyon. C’est tout d’abord du transfert de la foire dont il est question devant le panneau consacré à l’expansion des zones industrielles de la banlieue lyonnaise : « On me dit que la foire est un peu à l’étroit, est-ce exact ? » questionna le président. « Sans aucun doute », répondit M. Pradel. Il faut trouver des terrains mais ceux-ci coûtent chers. Le problème mérite examen ». « Je sais que les lyonnais sont sérieux et ne gaspillent pas leur argent » conclut le Général.1

Un vent très fort souffle sur le parvis du Palais des Congrès  lorsque le chef de l’Etat et le maire prennent place à la tribune sous les acclamations de milliers de personnes. Des cris de « vive de Gaulle » sont lancés tandis que la « Marseillaise » est entonnée.

« Que la Foire de Lyon s’ouvre, cette année, pour la cinquantième fois ». Par ces mots, de Gaulle débute son discours inaugural, dans lequel Il expose les raisons de la politique de développement régional qui doit être celle de la France, et qui doit contribuer à la coopération économique européenne (discours publié intégralement dans le Progrès du 26/03/1968).

Bien d’autres photographies de cet événement sont à découvrir sur la base Photographes en Rhône-Alpes de la bibliothèque municipale de Lyon.

1 Le Progrès de Lyon du 25/03/1968

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *