L’Info retrouvée

Cours de Verdun, une spectaculaire démonstration sur l’importance de la ceinture de sécurité

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 29/06/2019 par département Lyon et région

Cette rubrique propose de revenir sur des événements survenus à Lyon et dans la région au cours des deux derniers siècles, dans les domaines les plus divers, à travers un article de la presse locale de l’époque, une photographie, ou une illustration

Démonstration de ceinture de sécurité. Georges Vermard. Bibliothèque municipale de Lyon
Démonstration de ceinture de sécurité. Georges Vermard. Bibliothèque municipale de Lyon

Le 16 mai 1968 Les lyonnais étaient très nombreux à assister cours de Verdun aux spectaculaires acrobaties automobiles présentées dans le cadre d’une campagne publique sur l’utilité des ceintures de sécurité. Au volant un as de la cascade, Remy Julienne. A ses côtés une passagère parfaitement décontractée, Odile Astié, cascadeuse elle aussi, et actrice. Louis Pradel, maire de Lyon, et les membres de la Prévention routière assistent aux démonstrations.

Dans l’aire du Cours de Verdun créée à cet effet, les cascadeurs reproduisent les accidents de la route les plus fréquents. La première épreuve est un « tonneau », la seconde un choc frontal, à la vitesse de 80km-h, la troisième, réussir le plus grand nombre possible de tonneaux à grande vitesse – Remy Julienne en effectue quatre – enfin la dernière, un choc frontal devant comporter une « mise à feu »… mais la voiture refuse par deux fois de s’enflammer. Bilan : « Une piqûre d’épingle et un pantalon à raccommoder… » titre le journal L’Echo-Liberté du 17 mai. N’empêche que les évolutions acrobatiques ont fait s’évanouir une spectatrice au cœur sensible !

Aux yeux des organisateurs, l’objectif est atteint ; démontrer qu’en cas d’accident une ceinture de sécurité peut vous sauver la vie. Ces derniers mentionnent en passant que les voitures françaises peuvent être livrées, à ceux qui le demandent, équipées de ceintures présentant toutes les garanties.

Rémy Julienne retournera dès le lendemain à ses activités cinématographiques, le tournage d’un film en Italie, quand à Odile Astier elle vient tout juste de doubler Ursula Andress dans « L’Etoile du Sud ».

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *