logo-article

Wagner – Strauss

Lise Davidsen (soprano)

Enfin une wagnérienne qui ne hurle pas. Mais chante merveilleusement. Accompagnée par le Philharmonia Orchestra sous la baguette d'Esa-Pekka Salonen, la jeune soprano norvégienne nous offre un récital enchanteur, composé d'extraits de Tannhäuser et de mélodies de Strauss.

L’incandescence qui irrigue les lieder de Strauss se retrouve dans la voix sublime de Lise Davidsen. Dynamique remarquable, capable du fortissimo le plus éclatant comme du piano le plus intime, richesse du timbre dans toute l’immense tessiture et caractère dramatique éblouissant sans jamais la dureté qui guette ce type vocal. Bref l’alliance unique de la soie et du métal,  un idéal pour ce répertoire.

Toutes qualités que l’on retrouve dans les extraits de Wagner, dont Lise Davidsen s’est tout naturellement faite une spécialité. Au point qu’on l’a déjà comparée aux plus grandes (sa compatriote Kirsten Flagstad notamment).

A découvrir absolument si vous êtes amat-rices / eurs de ce répertoire. Et pour vous y convertir si ce n’est pas le cas.

Wiegenlied [berceuse], op.41, n° 1 / Richard Strauss

 

Allmächt’ge Jungfrau ! (Tannhäuser) / Richard Wagner

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *