logo-article

Le voyageur hypermoderne : partir dans un monde connecté

Le voyageur contemporain part pour rompre avec son quotidien, pour mener à bien sa quête identitaire en se confrontant à l’inconnu, et ainsi peut-être à l’imprévisible. Mais le wifi, les smartphones, les tablettes changent profondément cette expérience de la découverte de l’ailleurs, de l’autre ou de soi-même.

 

Francis Jauréguiberry et Jocelyn Lachance s’appuient sur de nombreux témoignages pour analyser comment ce nouveau contexte d’hyper-connexion modifie notre approche du voyage et le voyage en lui-même.

La distance ne sépare plus les voyageurs de leur environnement quotidien. Après enquêtes, très rares sont les voyageurs qui réussissent à déconnecter complètement durant leurs périples. En effet, pour se couper de son quotidien, il ne suffit plus de partir plus ou moins loin, il faut désormais être capable de ne pas se connecter. Or ce n’est pas un exercice si évident, nécessitant du courage et apportant du prestige. La déconnexion totale devient un objectif de voyage

 

Une analyse captivante qui fournit une illustration à la problématique plus large de l’individu à l’heure de l’hypermodernité, de l’hyperconnnexion.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *