logo-article

The Neon demon (bande originale du film)

Conte démoniaque sous les néons de L.A., le film de Nicolas Winding Refn s'insinue dans le monde du mannequinat professionnel où sévissent fourberies, jalousies et turpitudes en tous genres. Pour la jeune top-model débarquant de sa province le rêve tourne vite au cauchemar...

Avec sa maitrise habituelle le compositeur Cliff Martinez parvient à transcrire musicalement toute la beauté turbide et venimeuse de cet univers merveilleusement horrifique où diablesses et succubes s’habillent en Prada. Du staccato électro (talons aiguilles stroboscopiques) rythmant les scènes speedées aux nappes synthétiques évoquant des ambiances oniriques et alanguies, la bande-son épouse savamment les aléas atmosphériques du film. Et, gage d’une qualité expressive intrinsèque, conserve, même détachée des images,  tout son intérêt et toute sa saveur.

Voir au catalogue

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *