logo-article

Terrible human beings

The Orwells

The Orwells se sont formés alors qu’ils n'étaient encore que des adolescents. Ils reviennent aujourd’hui avec leur 3eme album, presque un symbole de leur passage à l’âge adulte.

Terrible Human Beings est ce que l’on a coutume de nommer l’album de la maturité…mais les Orwells n’en ont pas pour autant perdu leur identité musicale. On retrouve en effet sur cet album le flower punk et le rock garage auquel ils nous ont habitués auparavant, principalement dans des morceaux tels They Put A Body in The Bayou, Fry ou Creature.

Black Francis et M.A.D  sont  quant à eux des titres à forte influence seventies…mais dans lesquels, les riffs percutants et les solos bien électrisés se chargent de nous rappeler que les Orwells ne sont pas de simples hippies mais bien , comme nous l’indique le huitième titre de cet album, des « Hippies soldiers » !

Enfin, avec le titre  Buddy , on ne peut que remarquer la forte influence des Pixies où, après une intro post-punk et des passages plus noise rock, on retrouve des sons très proches de ceux du groupe qu’ils affectionnent particulièrement!

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *