logo-article

Succession, saison 1

Mark Mylod, Adam Arkin, Miguel Arteta

Logan Roy doit se retirer de la tête de Waystar Royco, conglomérat de la communication et du divertissement. Son fils Kendall est prêt à lui succéder. Mais voilà, Logan a décidé de conserver les rênes de l’empire familial, rebattant ainsi les cartes. Alors qui remportera la succession ? La compétition va être rude entre les membres de la famille Roy.

Après Dallas et son univers impitoyable, voici Succession et… son univers impitoyable. Cette série utilise les même ressorts que les populaires Dallas et Dynastie : la famille, le pouvoir, l’argent, la vanité, la jalousie, la trahison, la démesure, mais en plus féroce, plus subtil et moins kitch. On pourra aussi voir une analogie avec les tragédies shakespeariennes ou grecques comme les Atrides. Car Logan Roy est un patriarche manipulateur qui n’hésite pas à laisser ses enfants s’entre-dévorer. Bien plus, il les encourage, comme si c’était la seule façon de désigner son digne successeur.
Au delà de la fresque familiale dans laquelle chacun utilise les grandes et petites faiblesses de l’autre, cette série s’inscrit dans l’actualité avec une description âpre du monde des affaires d’aujourd’hui.
Il y a quelque chose de pourri au royaume de Waystar Royco. Les amateurs du genre se régaleront !

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *