logo-article

Sous-sols

Ulrich Seidl

Mais que fait-on dans son sous-sol ? Ce lieu clos, sombre et mystérieux révèle d'étranges mœurs. On y croise des racistes, des nostalgiques d'Hitler, des fous de la gâchette, des fans de SM, des lave-linge et des collectionneurs. Une étrange faune rassemblée sous l'objectif incisif de la caméra d'Ulrich Seidl qui soulève, par ce biais, un petit pan de la folie humaine.

Le cinéaste décrypte nos petits secrets bien cachés à l’ombre de nos caves. Les portraits sont incisifs, sans pitié. Ulrich Seidl a choisi de les montrer de manière crue et dépouillée tout en restant froidement à une certaine distance ce qui accentue la mise en abîme de ces personnages hors norme. Tantôt une plongée dans le sordide, tantôt une exploration de la beaufitude voire de la banalité du genre humain, Seidl exhibe sans crainte intimité et obsessions en une série de tableaux anthropologiques mais aussi artistiques. Il nous tend ainsi assurément le miroir angoissant de nos servitudes volontaires, nos angoisses, nos abîmes, nos façons de nous accommoder de nos névroses.

Bref, un film singulier et maîtrisé, souvent gênant, parfois drôle qui en dérangera certains, en passionnera d’autres mais ne vous laissera pas indifférent !

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *