logo-article

Music for containment

Compilation

Quand confinement rime avec dépaysement

Le confinement aura, malgré son caractère anxiogène, permis de voir émerger des productions et des initiatives originales comme les reprises en duo de Lucie Antunes, les maxis hebdomadaires « This is quarantine » de Arnaud Rebotini ou la compilation de reprises anti-covid et décalées « Sick sad world« . Music for containment restera probablement la plus marquante qualitativement.

Le producteur Molecule aura, en quelques jours, réussi à réunir plus de trente artistes de renom qui offrent ici chacun un titre ambient inspiré de la situation actuelle. Les artistes, tous français, sont issus aussi bien de la chanson (Bertrand Belin, Arthur H, Malik Djoudi, Requin Chagrin,…) que de l’electro (Étienne de Crécy, Apollo Noir, Alex Gopher, Fulgeance, Rone,…).

Lui-même habitué de la création en milieu confiné (son album 60°43’Nord composé sur un chalutier en haute mer, ou –22.7°C dans un village isolé du Groënland), Romain Delahaye propose ainsi une compilation qui, sans être un état des lieux de la scène ambient actuelle, est un véritable voyage hors du temps de près de 3h30.

Jamais monotone, démontrant par là l’infinie variété d’une musique ambient parfois caricaturée (on est loin du new age), Music for containment (Musique en temps de confinement) prouve le pouvoir d’évasion de la musique. Qu’ils utilisent des field recordings (Amélie Nilles, Flavien Berger en promenade avec sa mère), des instruments acoustiques (le piano chez Arthur H, Bertrand Burgalat et Yan Wagner, la guitare chez Étienne de Crécy et Bertrand Belin ou le saxo chez Étienne Jaumet) ou des nappes planantes, les artistes présents témoignent de leur expérience entre mélancolie (« Paris la silencieuse »), mise en garde (« Stay safe ») et isolement (« Jour 10 de confinement »).

Mais à quelques exceptions (Radiomentale, Thierry Arnold, Mako…), l’ambiance reste plutôt sereine, rêveuse, méditative et permet à l’esprit de voyager (parfois très loin dans les étoiles sur des nappes planantes ou cosmiques), ce qui est interdit aujourd’hui au corps qu’il habite.

Toutes les recettes générées seront par la compilation seront reversées à la Fondation de France et à son opération « Tous unis contre le virus ».

La compilation Music for containment est en écoute intégrale sur les plateformes de streaming (Youtube, Spotify,…)

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *