logo-article

Mouasalat ila jacard el ard

Issam Hajali

Retrouver aujourd’hui ce disque repressé et distribué est une grande chance.

« Mouasalat ila jacard el ard » a été enregistré en 1977 à Paris, Issam Hajali y a fuit la guerre civile au Liban. Pour s’en sortir il joue de la guitare dans le métro, en attendant.

Il parvient à réunir un petit groupe formé de français, d’un algérien, un iranien et un autre libanais, pour enregistrer en une journée de studio ce disque très mélancolique et touchant. De retour à Beyrouth il sera plus tard chanteur du groupe Ferkat Al Ard, groupe politiquement engagé et musicalement au carrefour des traditions arabes, du jazz et de la folk, avec des motifs brésiliens, prolongement de son premier essai solo.

Merci à Habibi Funk pour ce bijou qui ne manquera pas de vous étonner, entre la guitare folk ciselée, la voix au spleen saisissant, et les motifs synthétiques naïfs et francs.

(et lisez donc le passionnant livret accompagnant cette réédition)

Issam Hajali – Khobs

Issam Hajali – Intarzirne

Issam Hajali – Ana damir el motakallim

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *