logo-article

Modèle monastique

un laboratoire de la modernité

Jacques Dalarun

Pourquoi l’Occident médiéval n’a-t-il eu de cesse d’ « occuper » les individus ? Alors que dans l’Antiquité l’oisiveté était une valeur positive, pourquoi les moines acceptèrent-ils de se contraindre à une discipline contraire aux rythmes naturels ?

Voilà les questions que soulève l’auteur, spécialiste du monachisme, dans cet ouvrage très pointu, en s’appuyant sur les textes médiévaux et les règles d’abbayes comme Fontevraud. Il montre que l’économie monastique fut un laboratoire pour la modernité dans sa gestion des corps, du temps… Le monastère a ainsi pu servir de modèle à l’organisation du travail, notamment pour ce qui est de la privation de sommeil et de la constitution de groupes dévoués à un seul et même labeur.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *