logo-article

Le bikini de diamants

ou Fantasia chez les ploucs

Charles Williams

Les éditions Gallmeister nous proposent une nouvelle traduction du roman noir de Charles Williams : une aubaine pour remettre au goût du jour ce classique du genre, à lire de toute urgence !

C’est l’été et l’heure est aux retrouvailles pour la famille Sagamore.

Fatigué des ennuis et des courses hippiques, le père de Billy décide qu’il est temps pour lui et son fils de se mettre au vert chez Noonan Sagamore, son frère, propriétaire d’une honnête ferme dans une petite contrée tranquille des Etats-Unis, bordée d’un lac et d’une grande vallée.

Pour Billy, y’a pas à dire, la campagne, c’est le paradis. Accompagné de son chien Sig freed, il joue à l’air libre, pêche et même, apprend à nager avec Melle Harrington, une sacrée gentille fille venue se reposer sur les terres de l’oncle Sagamore, suite à son anémie chronique.

Entre les cours de natation et les visites du Shérif et ses adjoints à l’oncle Sagamore, pas de quoi s’ennuyer ; Mais voilà que Melle Harrington et lui sont poursuivis par des chasseurs de lapins et que celle-ci disparaît, vêtue d’un simple bikini en diamant. Mais qui est vraiment Melle Harrington, que toute l’Amérique fédérale semble rechercher sous le nom de… Choo-choo Caroline ?

Roman culte devenu film culte, Le bikini de diamants est le cocktail parfait qui mélange une bonne dose d’intrigue à une sacrée dose d’humour : la campagne, les malfrats, les nanas, un shérif, de la contrebande et autres manigances : tout y est, et plus encore…

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *