logo-article

L’Âme

Poème

Une très belle édition chez FAGE du Poème de l’âme de Louis Janmot.

Cette édition propose des reproductions de grande qualité des 18 tableaux et 16 dessins de Janmot, mais c’est bien son cycle poétique de 2800 vers qui est mis en valeur – comme l’indique le titre remodelé : L’âme, poème.

Est-ce un contresens ? Certes Louis Janmot est plus peintre que poète. Son art pictural est parfaitement maîtrisé, son style préfigurant le symbolisme est particulièrement touchant. A côté le long poème peut paraître pataud : trop maladroit, naïf ou abstrait, surtout dans la première série. Il s’agit néanmoins d’une composition imposante qui a du souffle, une vision métaphysique où l’irruption de la mort, dans la seconde série, fait entrer le lyrisme, par éclaircies.

Louis Janmot est avant tout un artiste catholique ; son œuvre a une portée édifiante, confuse mais jamais ennuyeuse, et toujours sincère. Malgré le Salut final, elle est emprunte d’un profond pessimiste et de révolte. Sa peinture donne une forme et sa langue une voix à cette réaction aux idées modernes fondée dans la religion dont le Syllabus de Pie IX sera la réponse.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *