logo-article

La Servante écarlate

Margaret Atwood

Imaginez un monde qui ne laisse aucune place a la liberté et réduit les femmes en esclavage.

Dans la république de Gilead, la société est partagée en castes. Les femmes sont reléguées à diverses tâches, les plus chanceuses vêtues de robes bleues sont mariées à des dignitaires, les marthas vêtues de vert s’occupent de l’intendance, enfin les servantes écarlates sont habillées de rouge. Le rôle de ces dernières est la procréation. Dans un pays où la fécondité a fortement baissé, chaque maison, chaque commandant a sa servante écarlate.

Une histoire forte qui a le mérite d’être toujours d’actualité 30 ans après sa première publication. Cette société qui remet en cause les libertés individuelles et le statut des femmes fait toujours écho dans notre société.
Un récit qui fait froid dans le dos tant il semble réaliste. Même au plus profond de l’absurde et de la violence, l’auteur ne s’est appuyé que sur des faits réels. Glaçant.

Découvrez aussi la série télévisée adaptée aux États-Unis par Bruce Miller.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *