logo-article

Infestation

Ezekiel Boone

Alors qu’un groupe de touristes américains visite des ruines dans la jungle Péruvienne, une mystérieuse masse noire s’abat sur eux et les dévore en quelques secondes. Au même moment, on enregistre des secousses sismiques franchement atypiques à New-Dehli, puis la Chine fait usage de la bombe atomique sur elle-même. Bref, c’est la cata aux quatre coins du globe !

Et pour cause ! L’ensemble des pays se retrouvent en fait simultanément confrontés à un même ennemi contre lequel aucun gouvernement n’avait jamais prévu de plan d’attaque. À savoir, un déferlement d’araignées affamées de chair humaine transformant la planète toute entière en un immense champ de bataille faisant tomber en quelques jours capitales et mégalopoles comme s’il s’agissaient de vulgaires châteaux de cartes.

Pour rendre compte du caractère global de la catastrophe, rien de mieux qu’un roman choral, dans lequel nous suivons les trajectoires d’hommes et de femmes, qu’ils s’agissent de militaires, de chefs d’Etat, de scientifiques, ou plus simplement de pères de famille, de jeunes fiancés, etc, etc… Autant de voix qui nous parviennent des USA, du Mexique, de France, d’Inde ou encore d’Ecosse et qui toutes attestent de cette même horreur.

Si dans le 1er volume, Eclosion, on assiste impuissant à cette apocalypse d’un genre nouveau, le 2nd volume, Infestation se déroule entre 10 et 15 jours après le début de l’arrivée des araignées, au moment ou certains survivants commencent à les étudier puis à imaginer des moyens de fuir ou de lutter, chacun à son niveau, contre ces envahisseurs à 8 pattes.

Avec ces deux 1er tomes de ce qui sera une trilogie, Alexi Zentner— alias Ezekiel Boone — nous offre une saga horrifico-apocalyptique menée tambour battant et qui se lit aussi vite que les araignées dévorent leurs malheureuses victimes. Suspense, action, scènes épiques et tragiques, tout y est, pour notre plus grand bonheur. À mettre à toutes les mains, sauf peut-être celles des arachnophobes qui eux, n’apprécieront pas du tout le cadeau.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *