logo-article

Homes

Gilad Hekselman

Nouvel album jazz de ce guitariste israelo-newyorkais

Soyeux. Un critique de jazz indiquait ce qualificatif à propos du jeu de guitare d’Hekselman. Et c’est exactement ce terme qui vient à l’esprit à l’écoute des douze plages de cet album. Une douceur, une évidence, une facilité qui invite à la rêverie ou au voyage langoureux. Ce guitariste est diplômé de plusieurs écoles de Jazz dans ses deux pays. Et on peut localiser ses influences du coté de Jim Hall, Metheny, ou bien Bill Evans et Brad Mehldau chez les pianistes. Il est accompagné par Joe Martin à la basse et par Marcus Gilmore (ou Jeff Ballard) à la batterie. Cette formule en trio laisse tout l’espace nécessaire au jeu fluide, véloce et délicat d’Hekselman. Un album de saison pour finir (ou commencer) l’année en toute quiétude.

Vues : 0

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *