logo-article

Fletcher Moss Park

Matthew HALSALL

Du jazz méditatif en provenance des Iles Britanniques

 

 

Depuis quelques années, une nouvelle scène jazz s’est créée du côté des Iles britanniques. Au départ frémissante elle est devenue une vague, portée par une volonté d’explorer de nouveau territoire (hip hop…) ou de réanimer des courants anciens. Ainsi en est-il de Matthew Halsall (ou Hallsall). Celui ci, trompettiste natif de Manchester semble très inspiré par les Coltrane, Alice et John. Soit un spiritual jazz développé sous influences orientales, par les époux Coltrane au milieu des années 60. Les morceaux laissent la part belle aux nappes sonores, traversées par la harpe de Rachael Gladwin ou la flûte de Lisa Mallett, apportant une atmosphère apaisante et inspirante, tout en laissant une place au groove jazz. Très bien accompagné, la trompette de Matthew Halsall se permet ainsi une exploration des transes musicales  coltraniennes, avec respect et ferveur.

Fletcher Moss Park est le nom d’un jardin botanique à Manchester. L’album est édité par le label de Matthew Halsall : Gondwana records. Soit un hommage au supercontinent regroupant l’Afrique, l’Arabie, l’Inde et l’Australie qui s’est disloqué il y a environ 150 millions d’années : le Gondwana.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *