logo-article

Edmond

Alexis Michalik

Alexis Michalik n’est pas seulement Damien, le bellâtre prétentieux que vous pouvez apercevoir dans la série Kaboul Kitchen. Il est surtout un jeune prodige de 34 ans qui a raflé cinq Molières cette année pour sa pièce Edmond. Mais que vaut l’avis des jurys à une époque où les prix sont de plus en plus contestés ? Pas d’inquiétude, le discernement de l’équipe des Arts vivants est là pour vous conseiller !

Après l’échec de sa pièce La princesse lointaine, Edmond de Rostand est ruiné, criblé de dettes et en manque d’inspiration. Alors que rien ne le prédestine au succès de Cyrano de Bergerac, nous assistons, sous couvert de malentendus et situations cocasses, à l’écriture de sa célèbre pièce.

En effet, comment va-t-il pouvoir écrire une œuvre en seulement trois semaines, dont il n’a simplement que le titre et dont l’illustre comédien Constant Coquelin lui a passé commande ?

Nous vous laissons un peu de mystère, mais sachez qu’il y a une touche de talent et d’improvisation, des comédiens au (très !) fort tempérament, de l’amitié et de l’amour bien sûr ! Histoire d’amour où nos protagonistes ressemblent fort au triangle amoureux Cyrano-Christian-Roxane, rien de très nouveau…

Alors, même si le thème n’est pas des plus originaux, Alexis Michalik réussit le pari fou de s’attaquer à une pièce d’anthologie. Par son langage soutenu et classique, nous voyageons des siècles en arrière avec beaucoup de plaisir. Edmond est humanisé, tourné en dérision, on s’amuse de ses difficultés d’écriture. Et si le pavé de 300 pages vous fait peur, n’ayez crainte, les rebondissements sont nombreux et le rythme vous tiendra en haleine jusqu’au bout de votre lecture. En résumé, une œuvre parfaite pour celles et ceux qui n’aiment pas lire du théâtre !

Alexis Michalik est né en 1982. C’est un comédien, metteur en scène, acteur, réalisateur et scénariste franco-britannique. Il est l’auteur de quatre pièces de théâtre pour lesquelles il a reçu de nombreux Molières. Il a le projet d’adapter courant 2018, Edmond au cinéma.

Extrait

Coquelin : Alors votre pièce ? Comédie ? Tragédie ? Vous avez deux minutes.

Rostand : Tragédie. (Regard noir de Coquelin.) Comédie.

Coquelin : Bien ! Le titre ?

Edmond : Hercule… (Coquelin grimace) Savinien… (Coquelin secoue la tête) Cyrano ? (pas de réaction.) Cyrano. De Bergerac.

Coquelin : Mon rôle ?

Edmond : Cyrano.

Coquelin : Très bien ! Qui est-ce ?

Edmond : Un… poète. Fin bretteur. Avec…

Coquelin : Avec ?

Edmond : … Une laideur…

Coquelin : Laideur ?

Edmond : Enfin laideur ! Disons une… un… (S’enfonçant.) un… grand… (il aperçoit, posé sur la table, un masque de commedia dell’arte, au nez proéminent.)… nez.

Coquelin : Un grand… nez ?

Edmond : Énorme, une protubérance, un…

 

Pour aller plus loin

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *