logo-article

Dreams Are Not Enough

Telefon Tel Aviv

10 ans sont passés entre la sortie du précédent album de Telefon Tel Aviv, "Immolate yourself", et "Dreams are not enough", œuvre électronique sombre.

Ces 10 ans ont été nécessaires à Joshua Eustis pour faire le deuil de son partenaire au sein de Telefon Tel Aviv, Charlie Cooper décédé subitement le 22 janvier 2009, la veille de la sortie de Immolate yourself.

Telefon Tel Aviv était donc initialement un duo, originaire de La Nouvelle-Orléans, qui a été découvert avec un brillant premier album sorti en 2001, Fahrenheit Fair Enough, considéré comme un classique de l’electronica des années 2000, cette musique électronique à la fois expérimentale, mélodique et mélancolique.

Si l’empreinte sonore personnelle de Telefon Tel Aviv est toujours présente dans ce nouvel épisode en solo, le caractère pop des deux précédents albums (Map of What Is Effortless en 2004 et Immolate Yourself) a disparu au profit de nappes ambient sombres qui renforcent l’aspect émotionnel de ce disque de deuil.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *