logo-article

Deux jours à tuer

Jean Becker

En un week-end, Antoine Méliot a décidé qu’il allait ravager un mariage, des années d’amitiés, se faire détester de tous.

La quarantaine, en couple avec une femme qu’il chérit, une bande de potes liés à la vie à la mort, deux adorables enfants, que se passe t’il dans la tête de cet homme à qui tout sourit pour qu’un jour, il s’emploie avec rigueur et presque méchanceté à ce que rien ne reste ?

Albert Dupontel interprète avec brio ce personnage et nous emmène grâce à son jeu pertinent dans ce tourbillon de destruction.

Cette adaptation du livre de François d’Epenoux reste très fidèle à l’ouvrage et donne l’envie d’aller dévorer de ce pas et l’ouvrage et les autres écrits de cet auteur.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *