logo-article

De vez en cuando la vida

Cappella Mediterranea - Alarcon

Cet album est un hommage du chef d'orchestre argentin Leonardo Garcia Alarcon au compositeur (et activiste) Manuel Serrat, son compatriote d'adoption. Autour de ce dernier une poignée de compositeurs espagnols et catalans pour un récital métissé et haut en couleurs.

 

Le métissage est véritable et non point simple collage de circonstance. La tonalité  d’ensemble est baroque puisque c’est la spécialité de l’excellent ensemble Cappella Mediterranea et que plusieurs compositions (Valls, Cabanilles …) datent du siècle d’or. Baroque aussi l’instrumentarium : viole de gambe, luth, clavecin et l’interprétation, souple et nerveuse.

La surprise vient plutôt du fait que les chansons populaires – au sens le plus noble – de Serrat (né en 1943) sont également pénétrées de cette pulsation et s’en trouvent métamorphosées. Grâce sans doute aussi aux subtils arrangements et à la magie d’une interprétation vocale hors pair : magnifiques sopranos qui dosent avec un naturel merveilleux les styles classique et populaire. Il y a là à la fois de l’opéra et du mariachi, de la zarzuela et d’une liturgie à la ferveur latine un peu exubérante.

Voilà un enregistrement passionnant qui rassemblera baroqueux et fans de musiques du monde ibériques.

Pour les abonné.es à la BmL, l’album en écoute intégrale sur diMusic

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *