logo-article

Cora dans la spirale

Vincent Message

Ce jour là, lorsque Cora descend vers les quais du métro elle ne soupçonne pas qu'un tourbillon infernal l'a déjà happée.

Cora aurait bien aimé devenir photographe, mais elle a mis de côté certaines espérances et travaille au service marketing d’une grosse société d’assurances : Borélia. Elle forme avec Pierre un couple amoureux, uni autour d’un même goût pour la musique classique et des projets communs. Manon, leur premier enfant, n’a que quelques mois lorsque Cora reprend le chemin du travail.

Borélia est passée des mains de ses fondateurs à celles d’un grand groupe qui entend restructurer et moderniser l’organisation. Cora, comme ses collègues, découvre peu à peu les conséquences violentes qui peuvent advenir lorsque le sort des hommes dépend de données statistiques et de tableaux Excel. Sa marche, encore légère dans les couloirs du métro aux premières pages du roman, la conduit déjà au seuil de la spirale.

L’écriture de Vincent Message, sans être difficile à lire, rend très bien la complexité de ses personnages en mêlant gestes paroles et émotions pour mieux saisir leurs contradictions, leurs désirs et la part d’adversité qui les mèneront au coeur des ténèbres.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *