Théâtre

Bibliographie de pièces sur la fin du monde

- temps de lecture approximatif de 7 minutes 7 min - Modifié le 29/06/2019 par Hélèna D.

Une petite bibliographie de pièces contemporaines sur le thème de la fin du monde avec aussi bien des comédies que des pièces dramatiques.

Festival d
Festival d'Avignon / 2015 / Festival In / Le Roi Lear de William Shakespeare - Olivier Py / © Émile Zeizig - mascarille.com

- Le numéro d’équilibre / Edward Bond / L’Arche / 2006 [Livre]
Farce
La jeune Viv a choisi de tout quitter pour surveiller un point du sol « qui tient le monde en équilibre » dans un quartier en voie de démolition. Autour d’elle, son ami Nelson qui veut l’aider, un chef de chantier, son épouse, un voleur, une vieille femme folle et visionnaire vont se retrouver pris dans un engrenage qui les mène à la folie collective. Ce n’est rien moins que la « fin du monde » qui les attend au moment où ils entament un ultime tango.
3 h – 3 f

- Loretta strong / Copi / L’Avant-scène théâtre / 1972 [Revue]
Monologue
Dans une navette spatiale, Loretta Strong, cosmonaute, essaie de joindre au téléphone la Terre, car on aurait oublié de brancher l’oxygène de la cabine. Une certaine Linda fait irruption dans la communication et lui apprend que la Terre, envahie par les Hommes-Singes, vient d’exploser. Dans la navette, des rats envahissent la tuyauterie. Sur la Terre comme dans l’espace, c’est l’apocalypse…
1 h

- La tour de la Défense / Copi / C. Bourgois éd. / 1975 [Livre]
Le 31 décembre 1977. Un couple d’homosexuels blasés, une jeune mère meurtrière, un travelo mythomane et Ahmed, beau comme Dieu lui-même, sont tassés dans un appartement moderne, au treizième étage d’une Tour de la Défense, en attendant la nouvelle année.
Une version loufoque de l’apocalypse, avec dégustation de serpent farci au rat, crash d’hélicoptère et incendie généralisé.
4 h – 1 f

- La Prière des vaches / Roland Fichet / Ed. théâtrales / 1997 [Livre]
En Bretagne, il y a trafic de viande. Un agriculteur vend ses vaches folles aux moines. Ceux-ci en tirent profit. Découle de ce simple trafic une cascade d’événements en série. Bientôt c’est l’apocalypse : les vaches se rebellent et envahissent les plages. Le ministre s’en mêle, l’Europe aussi, jusqu’au Pape, heureux de voir les vaches à genoux ! De trafics en déclarations, de glissements en ruptures, de vertiges en manifestations, tout un petit monde d’hommes, de femmes, de vaches, d’oiseaux, se roule avec vitalité dans le commerce et la cruauté.
Une épopée burlesque qui dénonce la folie carnassière des hommes, l’Europe et son grand carnaval libéral.
Une cinquantaine de personnages (hommes, femmes et animaux)

- Anéantis / Sarah Kane / L’Arche / 1998 [Livre]
Drame
Le viol, la torture et la brutalité dans la guerre civile. Ian, quadragénaire et journaliste véreux, accumule les tares. Il est ivrogne, cynique, violeur et paranoïaque. Dans une chambre d’hôtel de luxe, il a rendez-vous avec une jeune femme de 21 ans, son amante qui l’a quittée. Cate est dans un triste état. Elle se refuse, s’évanouit. Dehors la guerre. Au petit matin, un soldat arrive, mais il ne vient pas en libérateur…
2 h – 1 f

-De quelques choses vues la nuit / Patrick Kermann / Espaces 34 / 2012 [Livre]
Déambulation dans un no man’s land entre terre et enfer. Comme le mauvais rêve de notre siècle peuplé d’ombres qui hantent la cité déserte et à qui il ne reste que la parole. Comme l’écho sourd de voix lointaines ou perdues qui surgissent des ruines d’un univers jonché de cadavres. Comme une recherche de formes possibles de la survie et de l’écriture. D’où une langue qui ressasse, crie, murmure, s’égare, une langue qui porte solitude et fragments de mémoire.
13 h – 2 femmes (peut-être joué par 3 comédiens).

- Place du marché 76 / Jan Lauwers / Actes sud / 2013 [Livre]
Un village est endeuillé par une explosion tragique sur la place du marché.
Une ambiance de fin du monde : deuil et chagrin, inceste et enlèvement, pédophilie et suicide . Une pièce très noire.

-Un jour nous serons humains / David Léon / Espaces 34 / 2014 [Livre]
Un homme seul prend la parole et s’adresse à tous : hommes et bêtes. Cette parole résonne comme un appel, un cri, une incantation. Un poème dramatique traversé de visions parfois apocalyptiques portant traces des corps et des éléments.
1 h

- Angoisse cosmique / Christian Lollike / ANETH / 2009 [Livre]
Dans un appartement confortable, A, B et C (un couple homme-femme et un homme) sentent que la fin du monde est imminente et décident d’analyser ce sentiment. Ils s’interrogent sur les responsabilités, cherchent les solutions, et s’inventent des jeux de rôles, des films improbables pour tenter de comprendre voire de survivre à la catastrophe.
Une pièce pamphlétaire et drôle où les personnages peuvent devenir des lapins ou des anges…
2 h – 1 f

- Quartett / Heiner Müller / Ed. de Minuit / 1982 [Livre]
Comédie psychologique
Psychodrame de fin du monde après la troisième guerre mondiale, où Merteuil et Valmont, les vêtements en lambeaux, dans un bunker nu et humide, jouent tous les rôles et déjouent les pièges de la séduction, car pour eux, l’éternité est une séduction perpétuelle. Il ne s’agit plus d’amour passionnel, la mort s’est installée…
D’après les « Liaisons dangereuses » de Choderlos de Laclos.
Une étude psychologique et sociale de l’agression et de la domination sexuelle.
1 h – 4 f

-Les chroniques de Peter Sanchidrian / Jose Padilla / Les Solitaires Intempestifs / 2018 [Livre]
Ou comment la fin du monde est déjà là. Pièce éclectique où se mêlent la comédie et la science fiction mais aussi l’horreur, le suspens, la romance et le fantastique. 5 saynètes pour parler du destin extraordinaire de personnages qui ont des problèmes très humains. Pièce qui fait rire et réfléchir.
Distribution : variable, au maximum 24 personnages (11 h + 13 f)

- Chambre blanche au dessus du marché aux fleurs / Rocco d’Onghia / Circé / 1999 [Livre]
Farce macabre
Après l’apocalypse, le destin de 3 hommes et 2 femmes qui refusent d’apprendre à mourir…

-Tenir  / Nathalie Papin / Espaces 34 / 2016 [Livre]
Ils sont trois : Celui qui reste, L’Autre et Le Type. Celui qui reste regarde le monde s’écrouler autour de lui. L’Autre ne s’en émeut guère, il va et vient, disparaît. Autour d’eux, il ne reste plus rien qu’une plume de goura trouvée par Celui qui reste comme une promesse de vie. Surgit un troisième personnage : Le Type, un être de violence à l’état brut. Celui qui reste change. Il réussit à tenir seul, à résister au Type. À peut-être mieux aimer ? Magnifique métaphore de notre monde – du courage aussi -, puissance de l’écriture au cordeau.

- Concert d’apocalypse / Claude Prin / Actes sud / 1993 [Livre]
La tragi-comédie d’une fausse catastrophe venue d’ailleurs…
Une jeune illuminée annonce l’Apocalypse et incite les habitants à une confession publique…
6 h – 3 f

- Marisol / José Rivera / Ed. théâtrales / 2001 [Livre]
Marisol est portoricaine. Elle est bien intégrée dans la société américaine. Un soir, dans le métro, elle est agressée par un SDF. De retour dans son appartement de Brooklyn, elle reçoit la visite de son ange gardien, qui lui annonce qu’elle devra désormais se protéger seule… Au bureau, le lendemain, Marisol se voit à la une du journal : on y annonce son assassinat. Dès lors, tout bascule dans le chaos. Elle part à la dérive dans un New York en proie à la guerrilla des gangs, tandis qu’au ciel, les ailes des anges saignent.
Fable mi-loufoque mi-tragique sur un monde sans Dieu où l’homme est livré à sa propre violence. Une apocalypse baroque.
Minimum 5 acteurs dont 3 femmes – 1 ange – des sans-abri

- L’an mil / Jules Romains / 1947 [Revue]
Comédie grinçante
A la veille de l’an mil, la population d’un bourg du Vivarais, attend… la fin du monde. Au château, des préoccupations plus vénales occupent un moine défroqué et son acolyte. Le prêtre exploite la peur pour racheter les terres au dixième de leur valeur… et attend la hausse et la revente…
+ nombreuse figuration.
8 h – 3 f

A lire aussi

De la dramaturgie des attentats du 11 septembre 2001 [Article en ligne]

Bon, ben… Et qu’est-ce que vous faites après la fin du monde ?!

Tags

:

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *