Le kératocône

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - par scorroyer

Vue trouble, attention à vos yeux....

eye-5061291_1920
eye-5061291_1920

Le kératocône est une maladie de l’oeil. Elle correspond à une déformation de la cornée, d’où son nom, tiré du grec « kerato » pour la cornée.

Avec cette maladie, la partie centrale de la  cornée, qui recouvre l’iris et la pupille de l’œil, s’amincit pour prendre une forme conique, ce qui explique le nom de la maladie.

La cornée passe alors d’une forme sphérique à une forme plus amincie et de forme conique.

Le kératocône apparaît généralement avant l’âge de 30 ans. C’est une maladie non contagieuse, qui touche aussi bien les hommes que les femmes et concerne 1 personne/2000 environ.

Les chercheurs pensent, sans avoir encore déterminé les gènes porteurs, que cette maladie est héréditaire.

Cette maladie provoque au départ une baisse de la vue et elle évolue de façon progrssive.

Les premiers symptômes sont :

  • une vision floue
  • une vision déformée
  • une irritation occulaire
  • des difficultés à conduire de nuit
  • une sensibilité excessive à la lumière
  • une fatigue visuelle

La vision se trouve alors altérée, comme nous le montrent les schémas suivants.

Le trajet de la lumière

Les différents stades de la maladie

Le stade 1 : inconfort visuel, baisse de la vue

Le stade 2 : myopie associée à l’astigmatisme

Le stade 3 : aggravation des troubles de la vue et apparition d’une déformation visible de la cornée

Le stade 4 : amincissement de la cornée avec perte de transparence

Dans de nombreux cas, les patients sont atteints de kératocône aux 2 yeux.

Le diagnostic

Le diagnostic de la maladie est réalisé par un ophtalmologiste.

L’examen ophtalmologique permet de déceler une baisse de l’acuité visuelle, qui rend difficile la distinction des détails et des formes au loin, ainsi qu’une perception des images déformée.

Les personnes qui souffrent de kératocône voient leur vue diminuer régulièrement.

Pour un diagnostic certain, une topographie de la cornée peut être réalisée.

L’évolution de la maladie nécessite des visites fréquentes chez l’olphtalmologue.

Les solutions

Porter des lunettes ou des lentilles dans un premier temps

Pour les troubles  de la vision les plus légers, porter des lunettes puis des lentilles rigides peut s’avérer suffisant dans un premier temps.

Cependant, si cela s’avère insuffisant, une opération est possible comme nous l’explique cette vidéo :

Pour éviter d’en arriver là, évitez de vous frotter les yeux !

Plus d’infos sur :

Kératocône : tout savoir sur cette maladie de l’oeil

Le kératocône

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *