La chromothérapie : où l’art de se soigner grâce aux couleurs

- temps de lecture approximatif de 3 minutes 3 min - par scorroyer

Nous vivons constamment entourés de couleurs dans notre environnement. Leur perception ne nous laisse pas insensibles, et elle pourrait même être à l'origine de modifications de notre humeur. Elles permettraient aussi parfois de calmer certains troubles....

Les couleurs, qui composent notre environnement, représentent la partie visible des radiations de la lumière pour l’oeil humain. Parmi ces radiations, certaines sont invisibles à l’oeil nu, comme les rayons X, les rayons infrarouges ou ultraviolets. Cependant, les couleurs influencent notre système nerveux. Depuis très longtemps, certaines couleurs sont associées à certains sentiments.

Au 1er siècle, le médecin Avicenne avait d’ailleurs déjà conseillé de ne pas visionner la couleur rouge, en cas de saignement, car cela avait pour effet, selon lui, d’augmenter celui-ci.

La création de la chromothérapie

La chromothérapie, telle qu’elle est utilisée aujourd’hui, a été créée il y a environ 40 ans, par un neuropsychiatre et acupuncteur, Christian Agrapart. Elle permet, en utilisant l’énergie de la couleur pour ses vertus thérapeutiques, d’agir sur notre bien-être physique, émotionnel et mental. Elle est donc utilisée pour remédier à des maux bénins, physiques ou psychologiques, et des problèmes que la médecine traditionnelle n’arrive pas à régler dans certains cas : stress, troubles de l’attention….

Les couleurs sont en fait des ondes lumineuses d’une certaine longueur. Chaque couleur a une longueur d’onde différente, que la peau et les yeux  peuvent percevoir. Leur rayonnement électromagnétique  est ensuite censé exercer une influence sur notre organisme, notre psychisme et nos émotions.

Cette technique consiste donc à diffuser des rayons lumineux de couleurs, qui mobilisent, de façon sélective, des énergies sélectives comme la chaleur, le froid, l’humidité, la sécheresse ou le vent.

D’après son créateur monsieur Agrapar, chacune des couleurs basiques permettrait d’obtenir des bienfaits spécifiques. Chaque problème est converti en énergie. A celle-ci correspond une couleur que l’on va appliquer durant un temps donné selon la pathologie, directement sur l’affection à traiter ou devant les yeux, notamment pour l’anxiété ou la dépression.

Pour savoir avec quelle couleur traiter votre pathologie, découvrons les effets des principales couleurs.

Le rouge : est signe d’extraversion. Il dynamise et revitalise.

Le jaune : est lié à la clarté et à la joie. Il est considéré comme stimulant et tonifiant. La couleur est idéale pour lutter contre la fatigue nerveuse.

Le orange : est considéré comme une couleur énergisante qui libère la créativité.

Le vert : est considéré comme la couleur de la  nature. Il est recommandé pour apaiser les tensions nerveuses, la colère et le stress.

Le violet : permet de lutter contre les angoisses, et a des effets bénéfiques sur la qualité du sommeil.

Le turquoise : est reconnu positivement pour soigner les troubles de la concentration.

Pour avoir une vision plus concrète, nous avons rendez-vous chez une praticienne pour une séance de chromothérapie.

Cette médecine non reconnue par l’ordre des médecins doit restée complémentaire à la médecine traditionnelle, et ne peut, en aucun cas, soigner de maladies graves ou chroniques.

Trouver un professionnel en chromothérapie

Si vous êtes  intéressé par cette médecine douce, et que vous souhaitez trouver un praticien, le bouche à oreille s’avère le plus efficace. Vous pouvez également consulter la liste des praticiens formés à “la méthode Agrapart” sur : www.chromatotherapie.com. Le site annuaire-therapeutes.com vous aidera également à trouver des chromatothérapeutes en fonction de votre localisation.

La durée des séances varie souvent entre 25 minutes et une heure.

Pour avoir plus d’informations, vous pouvez consulter les articles suivants :

Si vous souhaitez simplement en savoir plus sur cette pratique, vous pouvez également consulter les ouvrages de la bibliothèque Municipale de Lyon liés à la chromothérapie.

 

 

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

One thought on “La chromothérapie : où l’art de se soigner grâce aux couleurs”

  1. Lucia dit :

    Sujet très intéressant, cet axe de thématique peut être traité avec la sophrologie, si vous êtes du Var je vous conseille cette sophrologue https://var-sophrologue.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.