Site web à découvrir

Manchester District Music Archive

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 10/06/2016 par Luke Warm

Il y a quelques mois, était publié en France la traduction du livre de John Robb, "Manchester music city 1976-1996", qui rend compte de la vitalité musicale de cette ville du Nord de l'Angleterre au riche passé industriel mais aussi connue pour être la ville où Bob Dylan se fît traité de Judas après son passage à l'électricité.

Berceau de groupes importants comme les Buzzcocks, Joy Division (et donc New Order) et le label Factory, les Stone Roses et le son de Madchester ou Oasis, Manchester « enfanta » aussi 10cc ou Simply Red, consacra Steel Pusle et fût la tête de pont européenne de la house avec le club Haçienda.

Pour compléter cette lecture, rien de mieux que de se plonger dans le site « Manchester District Music Archive ».
Site contributif, un nombre incalculable de formations ou de concerts y sont recensés, chacun étant libre de rajouter événements ou images de ces événements. Ainsi, du mythique concert des Sex Pistols de juin 1976 qui, malgré ses 42 spectateurs, fut à l’origine de nombreuses vocations musicales chez les jeunes mancuniens (Peter Hook de Joy Division et New Order s’acheta une basse le lendemain du concert).

Voir le site

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *