Album à Redécouvrir

L’Incendie / Brigitte Fontaine et Areski Belkacem

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - par Juliette A

6ème album de Brigitte Fontaine et 2ème du duo Areski-Fontaine, redécouvrez L'Incendie, une œuvre inclassable et superbe.

Pochette de l'album L'Incendie, de Brigitte Fontaine et Areski Belkacem

Difficile de parler de L’Incendie, tant cet album est inclassable, oscillant entre musique expérimentale, chanson et instrumentation traditionnelle (bandonéon, moulin à musique) : une beauté qui peut être difficile à qualifier, mais qui procure une émotion intense, portée par un univers surréaliste et poétique.

Les paroles sont sibyllines, et les textes livrent rarement leur secret pour conserver leur dimension poétique, sauf dans le premier titre « Le 6 septembre ». Une valse triste du bandonéon et de la guitare qui raconte le Septembre noir, conflit qui débute en 1970 entre la Jordanie et la Palestine.

Plusieurs titres deviendront des classiques de Brigitte Fontaine, même s’ils n’ont pas rencontré leur public à leur sortie originale, comme L’Engourdie, Le Chant des chants ou encore Ragilia, aux intonations du maghreb avec l’utilisation du hautbois à la façon d’une flûte serpentine.

Dans le superbe « Il pleut sur la gare », les deux voix se répondent en écho à la façon d’une comptine, accompagnés par une guitare jouée comme une kora, douce et lancinante.

Une étrangeté qui parcourt l’ensemble de cet album, une sensibilité singulière, comme ce quasi a capella magnifique, ou les deux voix de Brigitte Fontaine et Areski s’entremêlent comme un chant de trouvères médiévaux rythmé par la scansion du tambourin.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *