50 000

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - par Lydie S.

C'est le nombre de hashtags #ÉtudiantsFantômes publiés sur Twitter afin d'interpeller sur les conditions de vie des étudiants depuis la crise sanitaire.

Etudiants
Etudiants

Les étudiants de France se considèrent comme étant les grands oubliés de la crise sanitaire. Ils interpellent sur la précarité et l’isolement qu’ils vivent depuis la fermeture des établissements d’enseignement. (Source le24heures.fr)

Ce hashtag fait écho aux récentes tentatives de suicide en région lyonnaise. Mardi 11 janvier, une étudiante a tenté de se défenestrer, quelques jours après la tentative de suicide d’un autre étudiant. Ces faits ne sont pas sans rappeler la tentative de suicide l’an dernier d’un étudiant devant le Crous de Lyon. Dans un message diffusé sur Facebook, l’étudiant avait évoqué ses difficultés financières et accusé « Macron, Hollande, Sarkozy et l’UE » de l’avoir « tué ».

L’Observatoire Nationale de la vie étudiante (OVE) a récemment publié une enquête sur l’impact de la crise sanitaire sur les conditions de vie des étudiants. Les résultats montrent d’importantes difficultés qui se sont aggravées depuis le confinement.

Pour aller plus loin :

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *