logo-article

Volcan

Tachka

Après Balbutiar son premier album déjà remarqué, Tachka revient au printemps dernier avec un surprenant titre en français annonçant un nouvel album plein de surprises.

Ce percutant « Salop.e » met le pied dans le plat du harcelement sexuel, avec beaucoup d’intelligence musicale. Une seule note de clavier martelée à l’infini comme autant de fois qu’on entend l’insulte jaillir de la bouche de la chanteuse jusqu’à la nausée (112 fois ! nos amis d’Amply ont compté). Sous des airs de comptine, le titre  nous invite à partager un glaçant constat de notre société contemporaine.

Bien remués par cette mise en bouche nous n’avons pas été déçus par le reste de l’album Volcan mi-français mi-anglais. On retrouve sa voix gracieuse à la délicatesse bushienne (celle de Kate pas de George W). Mais musicalement le projet a vraiment mûri avec des arrangements fouillés et audacieux. Accompagnée par la brillante clarinettiste Agnès Ino et l’ingénieux contrebassiste Romain Stochl (contrebasse préparée), ils forment un solide trio plein de trouvailles musicales au croisement de la folk, de la pop baroque et de l’expérimental.

On pense aussi à Björk tant ses chansons intimistes mais barrées, construisent un univers musical si singulier. Installée à Lyon depuis 2008, c’est sans aucun doute avec une petite fierté pour nous de compter dans notre scène locale un talent si particulier.

Histoire de salop.e

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *