logo-article

Vers une psychanalyse émancipée

renouer avec la subversion

Laurie Laufer

Alors que la psychanalyse est plus contestée que jamais, un certain nombre de ses représentants semble se crisper dans une posture fixiste et réactionnaire, et se renfermer sur une exégèse de ses textes fondateurs.

Les évolutions sociales, en particulier celles ayant trait aux rapports de genre, mettraient en péril des structures psychiques intangibles. Ils sont nombreux à nous l’annoncer, la survie même de l’Homme serait en danger. Laurie Laufer défend une position exactement inverse. Selon elle, si elle veut perdurer, la psychanalyse doit prendre conscience de son inscription dans un contexte social, sortir de son isolement théorique et se nourrir des apports des autres disciplines. Ce faisant, elle nous permet d’envisager une autre psychanalyse, à nouveau en prise avec son époque.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.