Une farouche liberté

Gisèle Halimi avec Annick Cojean

Le témoignage d’une figure incontournable de la lutte pour l'égalité entre hommes et femmes à lire comme un livre de transmission.

Une farouche liberté

Peu avant son décès à 93 ans, l’avocate, militante et femme politique, Gisèle Halimi a répondu aux questions de son amie et journaliste Annick Cojean du journal « Le Monde ».  Cet entretien est paru trois semaines après sa mort. Elle y raconte la richesse de son parcours et les engagements de sa vie – de la lutte contre la colonisation à la cause des femmes – tout en lançant un appel aux nouvelles générations à s’engager.

Lien vers l’émission (31 mn) de France culture (27/07/20) sur Gisèle Halimi, animée par Chloë Cambreling.

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *