logo-article

Un fascisme roumain

Traian Sandu

En faisant l’histoire de la Légion de l’Archange Michel devenue Garde de fer, l’auteur dresse une histoire du fascisme roumain de 1919 à 194.

Créée en 1927, la Légion avec sa façade politique la Garde de Fer, est à l’origine d’un fascisme chrétien et rural.

Pointant l’opposition entre l’image romantique et spirituelle de ce mouvement et sa réalité marquée par l’embrigadement, la violence, le racisme, l’impérialisme…, l’auteur montre comment la Légion met en place une contre-société, qui a influencé les différents régimes jusqu’à Ceausescu et au populisme actuel.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *