logo-article

Tender Epoch

Rudy De ANDA

Soul latine et nostalgie rock’n’roll

 

Si l’on devait se baser sur l’unique écoute de l’album de Rudy De Anda. Il serait difficile d’établir de quelle époque et de quel pays proviennent ces enregistrements. Quelques morceaux soul-pop, d’autres plus rock sixties qui basculent sous influence folk pop ou légèrement punky. De la même manière, les chansons en anglais ou en espagnol (et en catalan) n’apportent pas plus d’élément pour se repérer.

 

 

Tender Epoch est pourtant une des dernières publications de Colemine, ce label américain découvreur de talent soul vintage. Et Rudy De Anda, californien d’origine mexicaine à toute sa place parmi eux. Il propose une suite de chansons assez courtes voire très courtes à dominante soul friendly. L’un des  points commun des chansons est le dodelinement joyeux de la tête de l’auditeur qui bat la mesure en rythme et un coté hors d’âge. Une tendre mélancolie mêlée de naïveté traverse aussi l’ensemble des morceaux et apporte un charme certain à cet album étonnant et radieux.

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *