logo-article

String quartets – String trio

Krzysztof Penderecki

Cet enregistrement offre un condensé idéal de l’évolution de la musique de Penderecki. Quatre quatuors et un trio, de 1960 à 2016, du sonorisme des débuts vers les chemins de l'expressionnisme.

Le Quatuor n°1 porte la marque de la veine expérimentale du premier Penderecki. Grêles de pizzicattis, glissandis écorchés, chuintements des aigus et cordes percutées forment une musique quasi concrète, un matériau économe et tendu, livré d’un seul et bref mouvement.
Le second aborde une veine plus narrative. L’articulation des instruments se précise, entre scintillements vibratiles et saccades appuyées.

Comme un intermède interrogatif, Der unterbrochene Gedanke (La pensée suspendue) allie concision et lyrisme weberniens.
Le Trio à cordes se rapproche de l’introspection tourmentée d’un Chostakovitch. Ensemble et solis manifestent une facture plus classique de l’ensemble à cordes. C’est une élégie intranquille, traversée d’accélérations et de hachures, qui entraînent le chant dans un finale agité.

Le 3e quatuor balaie un éventail de styles, comme une récapitulation des références du compositeur. Un nocturne presque schubertien, un rythme de valse, une mélodie populaire, des ostinatos nerveux à la Chostakovitch.. La matière âpre et sensible de Penderecki prend ici des airs de biographie musicale.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.