logo-article

Spirit exit

Caterina Barbieri

La compositrice italienne nous plonge dans une darkitude moderne qu'on se gardera bien de ne pas étiqueter.

Caterina Barbieri brouille toutes les pistes brouillables, entre new wave et vapor wave. Une brume analogique qui évoque aussi bien Cocteau Twins que Onehotrix Point Never. Il s’agit de son cinquième album,  dont la qualité première est le sens de l’espace. L’espace des sons qui s’échappent à l’infini de ses synthés modulaires à la faveur d’une reverb et d’un écho sciemment sur-exploités. Et aussi l’espace dans le sens cosmique : la couleur rétro-futuriste des textures évoque un ailleurs. On est dans l’emphase bien sûr, comme dans cet article. Mais le disque est mieux.

At your gamut

Broken melody

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.