logo-article

La Mort et ses au-delà

Maurice Godelier

A travers l’étude des conceptions de la mort dans 14 sociétés différentes, éloignées temporellement ou géographiquement, Maurice Godelier repère des invariants…

« un socle commun de représentations et de pratiques » et surtout, souligne un point commun partout et toujours : la mort n’est pas une fin.

On peut certes y voir une utopie mais aussi une façon de créer du lien social et d’apprivoiser la mort : « de déborder les limites du concret ».

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *