logo-article

La maison du Bosphore

Pinar Selek

Un récit à plusieurs voix pour l’affirmation de la liberté et des individus, à travers le parcours de deux couples portés par leurs convictions.

Deux décennies pour évoquer les désirs et la réalité, les rêves et les illusions, les combats et les victoires en plein centre d’Istanbul, ville intransigeante et intrigante. Une fiction qui est un témoignage.

Premier roman, ce livre a été publié en Allemagne et en Turquie sous le titre L’auberge des passants. Ce dernier, qui n’a pas d’équivalent en français, évoque un lieu de vie où les gens se croisent, se rencontrent, échangent…

Pinar Selek (Istanbul, 1971 -) est sociologue militante. Elle vit actuellement en France, en exil, après avoir été condamnée à tort dans son pays.

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.