logo-article

La fessée. Questions sur la violence éducative

Olivier Maurel

L’auteur, professeur de lettres retraité, propose une réflexion sur les châtiments corporels entendus comme une forme de violence éducative.

La citation sur laquelle s’ouvre le livre amène d’emblée le lecteur à s’interroger : « Pourquoi appelle-t-on cruauté le fait de frapper un animal, agression le fait de frapper un adulte et éducation le fait de frapper un enfant ? ». Sous une forme de questions/réponses simples, l’auteur met à mal un certain nombre d’idées reçues (« une bonne fessée n’a jamais fait de mal à personne »), en les examinant tour à tour d’un point de vue historique, philosophique, psychologique et juridique. Il donne également aux parents des pistes pour une éducation sans violence. Un plaidoyer intéressant, à l’heure du débat sur l’interdiction formelle des châtiments corporels en France.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *