logo-article

Never The Right Time

Andy Stott

Pour son sixième album, le mancunien Andy Stott (Modern Love) revient avec un nouveau projet taillé dans la glace, une œuvre d’ambient-techno en clair-obscur, à l’élégance folle et au charme magnétique.

Nappes de synthés, écho de guitares, beats tranchants et imprévisibles, les titres nous drainent dans un univers bien singulier, comme si nous plongions dans une mer gelée, là où les battements du cœur ralentissent et où les notes se prolongent à l’infini.

C’est de la voix éthérée et suspendue d’Alison Skidmore (sa collaboratrice et ancienne professeure de piano) que la lumière jaillie. Tels les rayons du soleil transperçant des eaux sombres et opaques, sa présence nous guide tout au long de l’album dans un style parfois proche de celui de Chromatics, faisant de ce projet l’un des plus accueillants de sa discographie.

Ces neuf nouvelles compositions au style toujours aussi unique que reconnaissable (comme ses pochettes) en constituent une belle porte d’entrée. Laissez-vous surprendre pour ce voyage aux confins des musiques électroniques et de la pop.

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *