logo-article

Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée, elle me croit trapéziste dans un cirque

Charlotte de Vilmorin

Un chouette témoignage, loin, très loin du larmoyant et du pathos, qui met un coup de roue salvateur à nos idées reçues sur le handicap !

« On m’a demandé d’écrire un livre. Pourquoi ? Je n’en sais rien.
– Vous qui vivez des choses si extraordinaires et qui avez tant d’humour ! Ce sera merveilleux !
Le problème, c’est que je ne vis rien d’extraordinaire. Je suis juste en fauteuil roulant depuis que je suis petite
. »

Charlotte de Vilmorin, 24 ans, un moral d’enfer et des pensées mordantes plein la tête, nous fait part de son expérience d’handicapée moteur. Poussée dès son plus jeune âge par sa mère à suivre des études dans des écoles pas spécialement adaptées pour recevoir des personnes handicapées – que ce soit au niveau de l’infrastructure de l’administration ou des enseignants – , elle raconte ses déboires et son parcours de combattante pour s’intégrer. Malgré l’obligation de se traîner une auxiliaire de vie analphabète et asociale, qui incarne un véritable mur insurmontable entre elle et les autres. Mais aussi, face à l’extraordinaire mutisme de l’administration sur le besoin basique mais primordial d’aller aux toilettes, qui l’amène à devenir une pro du serrage de vessie et une petite buveuse d’eau .

La moindre marche, le moindre bouton d’ascenseur ou de porte trop éloigné l’amène à inventer moult stratégies pour se débrouiller. On reste baba devant tant de ténacité et de volonté, tout en appréciant le ton décalé et drôle qu’elle sait tout de même prendre…

On se régale, on sourit et on se sensibilise, à mettre entre toutes les mains !

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *