logo-article

Machines de ville

François Delaroziere

"L’humanité des machines de La Machine". Pour avoir moi même vécu l’expérience à Nantes, je peux vous assurer que se trouver nez à nez avec ces mastodontes, cela vous redonne un frisson d’enfance, l’émerveillement béat face à la perte de repères. Cela donne tout simplement un supplément d’âme à une ville.

Dans ce superbe ouvrage richement illustré, le directeur artistique  de la compagnie La Machine, François Delaroziere,  livre le récit palpitant de 4 grands projets menés à bien à Nantes, La Roche-sur-Yon, Toulouse et Calais. Ces quatre lieux réhabilités sont racontés par un créateur. Il transforme une friche industrielle ou réaménage un quartier en y installant de façon pérenne  ses machines. Ce sont des œuvres d’art, non pas des machines spectacle mais des machines ville, elles sont conçues pour s’inscrire dans un projet urbain. Celui-ci est coconstruit avec des élus, des architectes, des urbanistes et surtout avec ses habitants. En effet, il tient compte de  l’histoire et de la géographie du lieu.

C’est l’espace public qu’il s’agit de  magnifier, c’est à dire donner à voir un spectacle permanent et quotidien dans une ville théâtre.

Les machines de François Delaroziere n’ont rien à voir avec celles des parcs d’attraction. Ici, il explique comment elles rendent les espaces communs des grandes villes propices au rêve.

Elles  enchantent le paysage en créant des ponts entre mythologie, conte et poésie.

Pour aller plus loin

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.