logo-article

Lumière d’été, puis vient la nuit

Jón Kalman Stefánsson

La vie quotidienne d'un village islandais et de ses habitants pas si tranquilles.

Dans ce petit village perdu de l’ouest de l’Islande, il n’y a ni église ni cimetière.On dirait que rien ne se passe dans cette région pourtant traversée par un désir puissant.
Un homme qu’on croyait parti à jamais revient alors qu’on ne l’attendait pas. Un mari est saisi d’un désir subit pour une voisine qui fait du jogging ; sa femme réagit violemment. Une histoire d’amour entre deux solitaires ou bien encore un fantôme qui hante un entrepôt où un crime a eu lieu.
Autant d’ histoires qui soulignent l’absurdité de la vie et le désir d’en profiter avant qu’il ne soit trop tard.
Le style poétique et l’humour de l’auteur adoucissent le propos.
la nature islandaise belle et sauvage y tient le premier rôle sous un ciel immense qui rend la vie des habitants plus intense.

Jón Kalman Stefánsson est un écrivain réputé, plusieurs fois primé et traduit dans de nombreuses langues. Il vit toujours en Islande où il est né en 1963.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *