logo-article

Esclavage réparation

Louis Sala-Molins

Après avoir exhumé le Code noir en 1987, Louis Sala-Molins présente ici les textes de deux clercs oubliés de la fin du XVIIe siècle, défendant la libération de tous les esclaves, mais aussi leur dédommagement, et qui furent tous les deux enfermés à plusieurs reprises pour leurs positions.

Cet ouvrage très intéressant nourrit le débat sur les réparations dues aux victimes et descendants de l’esclavage.

Il montre que la demande de réparation, dénoncée par ses détracteurs comme un anachronisme par rapport à la réalité de la période de l’esclavage, existait déjà à ce moment-là mais était réprimée et étouffée par les Etats.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *