logo-article

Requiem des innocents

Louis Calaferte

Un cri de révolte contre la misère et l’injustice du monde.

Ce livre n’est pas un roman. Ici, nulle place pour l’imagination.

Futur quartier de Gerland à Lyon : la zone, des baraques, le terrain vague, les cris, les coups, la crasse, l’alcool, la sexualité, la brutalité et l’ignorance, la perversité, les jeux cruels des enfants désœuvrés, tout est vrai.

Vrai, aussi, le personnage du maître d’école, cherchant à leur donner le goût et l’ambition de la dignité humaine.

« Je n’ignore point, dit l’auteur, que ces pages n’ont de valeur qu’en vertu de l’émotion qui, si toutefois j’y réussis, doit sourdre de cette succession de scènes, de faits, tous réels que j’ai dépeints ».

Salué comme une révélation en 1952, Requiem des innocents est le premier livre de Louis Calaferte.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *