logo-article

Simone. Tome 1. Obéir, c’est trahir, désobéir c’est servir

Jean-David Morvan, David Evrard, Walter Pezzali

Simone ou l’esprit de résistance : il y a des visages que l’on n’oublie pas !

1972 – Lyon. Alors que Simone regarde le journal TV, le visage de Klaus Barbie apparaît. L’homme, surnommé le Boucher de Lyon, vient d’être arrêté et un appel à témoin est lancé. Cet homme, c’est celui qui l’a arrêtée avec sa famille juive alors qu’elle n’avait que 13 ans puis torturée et déportée à Auschwitz.

Planche 1 – BD Simone. T.1 : obéir c’est trahir, désobéir c’est servir

 

Dans ce premier tome, Simone Kadosche devenue Simone Lagrange se remémore alors son enfance et son engagement dans la Résistance. Elle sera un témoin clé lors du procès historique de Barbie en 1987. L’auteur n’aura pas pu la rencontrer car Simone Lagrange est décédée à 85 ans en 2016.

Cette nouvelle trilogie, dans la lignée d’Iréna (5 tomes), raconte le destin d’une femme que l’Histoire ne doit pas oublier.

L’auteur Jean-David Morvan et sa co-scénariste Madeleine Riffaud ont été récompensés au  Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême 2022 par le Prix René Goscinny qui consacre le meilleur scénario de BD pour leur album Madeleine Résistante (3 tomes).

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.