logo-article

Les raisons de la haine

histoire d'une passion dans la France du premier XVIIe siècle

Yann Rodier

La première moitié du XVIIe siècle qui fait suite à une période de grandes violences (guerres civiles, de religions) et débute par le régicide d’Henri IV inaugure un décorticage des passions tristes... pour le bien du peuple évidemment !

Pour en finir avec ces violences sanglantes, la haine – passion maîtresse de l’époque selon l’auteur,  va être déchargée de son caractère pulsionnel pour s’écrire dans les libelles, s’inscrire dans les mots.

Dans cet essai érudit, Yann Rodier nous éclaire sur cet art de gouverner en mutation qui commence à manipuler l’opinion publique. Ainsi alors que la guerre de trente ans fait rage, la haine de l’étranger permettra, un temps, de canaliser les passions du peuple.  A l’heure de la prolifération des « haters » sur internet, une lecture plus que recommandable !

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *