logo-article

L’Avantage

Thomas André

Premier roman de Thomas André, L’Avantage raconte quelques jours de la vie de Marius, en vacances dans le sud de la France durant l’été.

Marius semble spectateur de sa propre existence, même sur le cours de tennis en terre battue où il parvient pourtant à battre un à un chacun de ses adversaires.

Quand il n’est pas en compétition, il se laisse entrainer par ses amis Cédric et Alice, deux frangins pleins de malice qui prennent un malin plaisir à repousser les limites à l’extrême, pour se sentir plus vivants. Quand ces derniers doivent repartir à Paris suite à un accident, Marius reste seul dans la petite bourgade du sud pour finir son tournoi ; il va de rencontres en rencontres, de match en match, comme si la réalité n’avait aucune prise sur lui.

Thomas André signe un roman court et intense, très réussi, et dont l’écriture précise et dépouillée vient augmenter la tension de l’intrigue en soulignant à la fois le sentiment apathique du personnage principal, comparable à celle de Meursault, célèbre narrateur de L’étranger d’Albert Camus.

Une belle découverte, qu’on lit d’une traite comme on regarderait une finale de Roland Garros à la télévision.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *