logo-article

La liberté de manifestation : du XIXe siècle aux gilets jaunes

sous la direction de Roseline Letteron

Et si nous prenions le temps de réfléchir sur le sujet éminemment démocratique de la manifestation en parcourant l’histoire des débats français sur cette liberté chèrement acquise ? Quels enseignements peut-on tirer de l’histoire récente pour reconsidérer notre droit d'investir l'espace public afin de faire valoir une revendication ?

Roseline Letteron, professeure agrégée de droit public à l’université de Paris IV, spécialiste des libertés publiques part du constat que la manifestation n’a cessé de susciter le débat.

Dans ce court essai historique, elle examine la fragilité de cette liberté « parce qu’elle s’exerce dans la rue – lieu où doit être garanti l’ordre public – et qu’elle impose ainsi une constante recherche d’équilibre entre la liberté d’expression et le maintien de l’ordre » (source éditeur)

En bonus, allez visiter le blog animé par cette spécialiste des libertés publiques, blog joliment intitulé Liberté, libertés chéries.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *